logiciel de gestion en moov'ment
Service commercial au contact commercial : 02 40 69 94 52 espace client

Les IPA libérales suspendues au fil de nouvelles négociations conventionnelles.

L’objectif : faire évoluer leur modèle économique.

Article rédigé et publié par EspaceInfirmier le 25 Février 2022.

De nouvelles négociations se sont ouvertes début février entre syndicats d’Idels et Assurance maladie à propos des Infirmières en pratique avancée (IPA) libérales. L’objectif : faire évoluer leur modèle économique.

« Insuffisant, inadapté, et décevant. » Voilà comment l’Union nationale des IPA (Unipa) jugeait, dès son adoption en novembre 2019, l’avenant 7 à la convention liant les Idels et l’Assurance maladie, qui définit le modèle économique des IPA libérales. Depuis, les IPA n’ont cessé de dénoncer des conditions d’exercice ne leur permettant pas de vivre de leur métier. C’est dire si les négociations conventionnelles qui se sont ouvertes le 10 février dernier, avec pour objectif de réévaluer les modalités de l’exercice des IPA en ville, étaient attendues.

Selon le document présenté par l’Assurance maladie en début de négociation, qu’Espaceinfirmier.fr a pu consulter, les obstacles rencontrés par les IPA libérales sont principalement de deux ordres. D’une part, celles-ci « éprouvent des difficultés à constituer une file active suffisante, c’est-à-dire à trouver des médecins qui acceptent de leur confier des patients et/ou en nombre suffisant », constate l’Assurance maladie. D’autre part, ajoute-t-elle, « la valorisation libérale mise en place ne permet pas, selon les acteurs, aux IPA libérales de vivre correctement de leur activité, notamment lors de l’installation ».

Exercice mixte IPA/Idel du côté de l’Assurance maladie

Pour remédier à ces difficultés, plusieurs pistes de travail sont évoquées dans le document, notamment la possibilité de permettre l’exercice mixte IPA/Idel sur la même patientèle (celui-ci n’est actuellement possible que sur des patientèles distinctes). La Caisse envisage également l’adaptation des aides à l’installation, actuellement réservée aux IPA à titre exclusif, pour les octroyer également à celles qui adoptent un exercice mixte. L’Assurance maladie suggère également de « communiquer sur la profession d’IPA auprès des différents acteurs » afin d’inciter les médecins à leur adresser des patients.

Déception au menu

« À l’issue de cette première séance, nous sommes déçus, réagit John Pinte, président du Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), qui participait aux négociations. L’Assurance maladie insiste sur l’exercice mixte, ce qui n’est pour nous pas une solution pour déployer les IPA en libéral. Quant à la volonté de mieux communiquer, c’est utile, mais c’est accessoire. »

Même déception du côté de l’Unipa, syndicat qui ne participait pas aux négociations car jugé non représentatif, mais qui les suit de près. « Ce que nous demandons depuis des mois, c’est de réévaluer les forfaits, de revoir la prime d’installation pour l’adapter au temps de montée en charge de la patientèle, de permettre l’accès direct des patients aux IPA, de valoriser le temps de concertation avec les médecins, ce qui faciliterait l’adressage », énumère Tatiana Henriot, sa présidente.

Au regard de cette longue liste de revendications, la responsable syndicale estime que les propositions faites par l’Assurance maladie le 10 février « n’apportent rien de neuf », et elle n’hésite pas à tirer la sonnette d’alarme. « Il faut mettre la pression sur les syndicats représentatifs et sur l’Assurance maladie, parce que si rien de positif ne sort de cette négociation, la pratique avancée est tout simplement morte », avertit-elle. Il faudra patienter encore quelques jours pour savoir si ce cri de détresse sera entendu : la prochaine réunion de négociation est prévue le 10 mars.

Adr ien Renaud

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

Fin des TLA, et après ?

09/08/2022
Le GIE SESAM VITALE a annoncé la fin des lecteurs de carte vitale tels que vous les connaissez.

Avec l'éducation thérapeutique y'a pas de "hic".

04/08/2022
Marre des antigéniques, des antiseptiques, des antitétaniques, des antiallergiques, du didactique, du hiérarchique…? Alors bienvenue dans un autre monde, celui de l’éducation thérapeutique ! 

Le télé-soin infirmier : renforcement du suivi des patients à distance.

02/08/2022
Les soins infirmiers sont en plein essor et l’accès à cette pratique médicale est désormais plus facile grâce aux nouvelles technologies.

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


La jungle du BSI - Avenants 7 & 8.

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention