logiciel de gestion en moov'ment
Service commercial au contact commercial : 02 40 69 94 52 espace client

Crise sanitaire : l'impact sur la coordination en soins primaires.

La crise sanitaire a-t-elle ou non encouragé à la coordination des professionnels de santé sur le territoire ?

Article rédigé et publié par Actusoins.com le 15 Juillet 2021.

La crise sanitaire a-t-elle ou non encouragé à la coordination des professionnels de santé sur le territoire ? L’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) a publié le 13 juillet une étude sur le sujet après avoir analysé le fonctionnement de six structures coordonnées.

Dans ce premier volet de son enquête sur l’Exercice coordonné en soins primaires face à l’épidémie de Covid-19, intitulé Les soins primaires face à l’épidémie de Covid-19, entre affaiblissement et renforcement des dynamiques de coordination territorialel’Irdes se concentre sur les reconfigurations de l’organisation des soins primaires durant la première vague de l’épidémie (mars à juin 2020), au sein de six territoires aux caractéristiques contrastées.

Elle repose sur une étude de cas comparative auprès de membres d’équipes pluriprofessionnelles de soins primaires et de leurs partenaires dans la réponse à l’épidémie. D’après l’étude, à la phase initiale de l’épidémie, la réorganisation précipitée des soins primaires a dépendu de trois types de dynamiques antérieures : coopération pluriprofessionnelle (division du travail au sein des groupes et entre groupes professionnels) ; coordination (entre les différentes organisations en charge des soins primaires) ; intégration territoriale (constitution d’un réseau d’acteurs, publics et privés, œuvrant à la production de normes pour organiser les soins primaires sur un même territoire).

L’intensité de ces pratiques varie selon qu’il s’agisse de dynamiques impulsées par le haut ou, à l’inverse, portées localement et de longue date par des professionnels de santé et des collectivités territoriales.

Une dynamique antérieure

Ces six configurations organisationnelles de soins primaires montrent que, là où les dynamiques de coopération pluriprofessionnelle, de coordination intersectorielle et d’intégration territoriale existent le plus fortement, elles reposent sur des territoires qui font sens pour les acteurs impliqués. C’est sur ces territoires vécus que vont s’appuyer la mobilisation et la coordination des soins primaires face à l’épidémie de Covid-19.

Néanmoins, toujours d’après l’étude, l’épidémie active et amplifie des dynamiques préexistantes de coordination des soins primaires plus qu’elle n’en crée de nouvelles. Les formes de coordination des soins primaires les plus poussées face à l’épidémie reposent, selon l’Irdes, sur des équipes déjà engagées dans des dynamiques locales et participant au déploiement d’instruments d’action publique à l’échelle des territoires, notamment des Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS).

Dans cette configuration, le contexte épidémique accroît la coordination des soins primaires et révèle le rôle de l’intégration territoriale dans ces dynamiques de coordination. En revanche, en l’absence de dynamiques de coordination préexistantes avant l’épidémie, la mobilisation des équipes de soins primaires dans ce contexte n’impulse pas de processus de coordination à l’échelle des territoires.

Un bouleversement organisationnel

Dans les territoires enquêtés, le contexte sanitaire entraîne toutefois un bouleversement des dynamiques antérieures de coopération et de coordination.

D’après l’étude, deux tendances sont alors observables, simultanément ou successivement. Tout d’abord un mouvement global de repli sur des logiques professionnelles ou des routines organisationnelles.

Ces replis ravivent, selon l’Irdes, les hiérarchies structurelles existantes entre les groupes professionnels, et entre le secteur de l’hôpital et celui de la médecine de ville. L’épidémie est ainsi, sur certains territoires, à l’origine de coopérations entre membres du même groupe professionnel, parfois au détriment de dynamiques de coopération pluriprofessionnelles antérieures.

Ils organisent leur espace de soin et leurs pratiques à l’échelle de leur groupe professionnel. Côté infirmière par exemple, au mois de mars 2020, la mobilisation des réseaux professionnels permet aux infirmières de s’organiser en l’absence d’instructions claires de la part des tutelles. Cette mobilisation leur permet souvent de s’affranchir des relations de concurrence qui préexistent à l’épidémie.

Deuxièmement, les équipes de soins primaires, déjà coordonnées, amplifient leurs coordinations, en particulier autour du recueil et de la distribution de matériels de protection ou en créant des liens avec les hospitaliers et les municipalités, ce qui accroît les dynamiques d’intégration territoriale.

Ainsi, l’étude conclut que si les projets préexistants ont permis la construction d’une culture commune, des tensions demeurent, même sur les territoires où l’intégration est la plus forte, autour de rapports de force politiques et institutionnels, entre alliances et concurrences pour assurer le contrôle de l’organisation territoriale des soins primaires.

Laure Martin 

Je m'abonne à la newsletter

Pour aller plus loin : https://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/260-les-soins-primaires-face-a-l-epidemie-de-covid-19.pdf

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

 

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

BSI : les négociations au point mort.

30/07/2021
Un temps mises de côté en raison de la crise sanitaire, les discussions entre la CNAM et les syndicats représentatifs des infirmiers libéraux sur le Bilan de soins infirmiers (BSI) ont repris sans pour autant aboutir. 

Jamais sans mon remplaçant !

27/07/2021
TROUVER UN REMPLAÇANT POUR SON CABINET INFIRMIER: LE CASSE-TETE DE L’ETE

Certification périodique : l'obligation confirmée pour les infirmiers.

23/07/2021
<strong>L’ordonnance relative à la certification périodique de certains professionnels de santé a été <a href="https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043814566" target="_blank" rel="noopener noreferrer">publiée au Journal officiel le 21 juillet.</a> L’obligation pour les infirmiers est confirmée, et débute le 1er janvier 2023.</strong>

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


La fin d'une ère : les 90's days.

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention