Aider les infirmier·e·s à gagner du temps et soigner leurs patients

IPA : un métier à construire avec l'ensemble des acteurs.

Le chemin à parcourir semble être encore long avant de parvenir à une collaboration empreinte de succès entre les IPA et les autres professionnels de santé.

Article rédigé et publié par EspaceInfirmier le 28 Septembre 2022.

L’Union nationale des infirmières en pratique avancée (Unipa) a organisé, le 20 septembre, une conférence de concertation réunissant de nombreux acteurs de la santé afin de réfléchir aux moyens pour bâtir un cadre viable, un modèle économique pérenne et des moyens opérationnels pour les IPA.

Le chemin à parcourir semble être encore long avant de parvenir à une collaboration empreinte de succès entre les IPA et les autres professionnels de santé. Comme l’ont fait savoir les médecins, pharmaciens ou encore biologistes médicaux, lors de cette séance de concertation, des ajustements sont à prévoir en termes d’échanges et de connaissances car l’arrivée des IPA dans l’organisation de l’offre de soins soulève nombre de questionnements, en ville comme à l’hôpital. L’apport de leur expertise dans la prise en charge des patients n’est pas particulièrement remis en cause. Au contraire. C’est davantage leur place, leur rôle et leurs compétences qui interrogent.

Des compétences additionnelles

« L’évolution du métier d’infirmier vers la nouvelle profession d’IPA est certainement la solution intermédiaire utile pour le médecin, qui n’a plus suffisamment le temps d’écouter, d’éduquer et d’orienter ses patients, a soutenu François Arnault, président du Conseil national de l’Ordre des médecins. Avec elles et d’autres professionnels comme les assistants médicaux, il faut construire des équipes de soins dans les territoires afin de proposer une réponse commune à la prise en charge des patients. » Un point de vue partagé par Franck Devulder, président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Il estime que certes, les compétences des IPA sont en additionnelles et non concurrentielles, mais il faut que la définition du travail en équipe soit élaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. « Nous nous sommes déjà positionnés contre des délégations et transferts de compétences, car les propositions émanaient de parlementaires, et n’entraient pas dans le cadre du parcours patient, a-t-il fait savoir. Ce type de mesures doit être discuté collectivement. »

Une acculturation nécessaire

Cette collaboration requiert de la confiance et de la connaissance entre les professionnels de santé. Ce qui fait encore défaut. Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), a pointé du doigt un problème concret de terrain : « En tant que pharmacien, je ne sais pas ce que les IPA sont en droit de prescrire. À titre d’exemple, les médicaments pour le diabète ne sont pas référencés dans la liste des médicaments que vous pouvez renouveler. Nous sommes donc face à des problématiques d’exécution des ordonnances pour les patients. Il s’agit d’un travail que nous devons mener en commun afin de sécuriser la délivrance du médicament. » Mais Christophe Roman, vice-président du Conseil national de l’Ordre des infirmiers (Cnoi) a rappelé que « pour le renouvellement des ordonnances, il n’y a pas d’interdiction. Donc normalement, dans la loi, ce qui n’est pas interdit est autorisé ». Preuve que la connaissance de la sphère de compétences de chacun n’est pas encore acquise.

Autre problématique, exprimée par les biologistes médicaux cette fois-ci. « Les IPA peuvent prescrire un très grand nombre d’examens de biologie médicale, dont la liste a été décidée sans nous consulter, a souligné François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes médicaux (SDB). Or, nous avons des cadres et des enveloppes à respecter. On parle d’équipe, de coordination, mais aujourd’hui, cette compétence des IPA nous impacte dans notre profession et dans nos rapports conventionnels. Il faut en discuter tous ensemble. » « Nous devons absolument co-construire avec les pharmaciens, les biologistes et les radiologues, a conclu Clara Bouteleux, IPA mention oncologie, vice-présidente de la communication au sein de l’Unipa. Une meilleure communication et un partage de l’information sont nécessaires afin de mieux définir les champs d’intervention de chacun. »

Laure Martin

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

L'ordre infirmier plaide pour l'évolution de la profession infirmière.

25/11/2022
Transfert de compétences, accès direct, et révision du décret d'actes.

Avenant 9 : modalités de rémunération et de télésoin précisées dans un avis.

22/11/2022
L’avis sur l’avenant 9, signé en juillet 2022 et qui modifie les modalités de rémunération des infirmiers en pratique avancée, est paru dans le Journal Officiel du 18 novembre 2022.

IPA : l'expérimentation de la primo-prescription débute en 2023.

18/11/2022
Les détails de la mise en œuvre ont été présentés par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS).

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


Les IPA libérales : une "solution" ?

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention