logiciel de gestion en moov'ment
Service commercial au contact commercial : 02 40 69 94 52 espace client

L'IDEL, un acteur essentiel du bien vieillir.

Accompagnement psychologique, prise en charge et prévention personnalisées, coordination interprofessionnelle ...

Article rédigé et publié par Infirmiers.com le 22 Septembre 2022.

Accompagnement psychologique, prise en charge et prévention personnalisées, coordination interprofessionnelle : les infirmiers libéraux jouent un rôle crucial, mais encore, selon eux, mal compris et mal valorisé, dans le maintien des personnes âgées à domicile. "Le rôle de l’IDEL dans le bien vieillir", telle est précisément la thématique qui anime les Universités d’automne organisées par Convergence Infirmière ces 22 et 23 septembre à Barcelone. Ghislaine Sicre, sa présidente en explique les enjeux.

Infirmier libéral

Le rôle crucial de l’IDEL dans le maintien des personnes âgées à domicile attend d’être mieux valorisé.

 

Comment définissez-vous le bien vieillir ?

Bien vieillir, c’est vieillir en bonne santé ! On peut tenter une définition qui pourrait être le maintien de l’autonomie le plus longtemps possible avec la préservation des aptitudes cognitives, physiques, psychologiques et sociales, dans un environnement le plus compatible possible avec les besoins des personnes âgées. On peut aussi s’interroger : bien vieillir ne serait-il pas un processus continu de construction de sens ?

Le rôle de l’IDEL dans le bien vieillir

 

Pourquoi avoir choisi cette thématique pour ces Universités d’automne ?

Je retiendrais deux constats d’un sondage IFOP de novembre 2018 qui illustrent bien cet enjeu : 85% des personnes interrogées envisageaient de vieillir dans leur logement. Par ailleurs, dans les dépenses de soins à domicile, les soins infirmiers liés aux prises en charge faisaient presque jeu égal avec les soins dits techniques (45 % vs 55 %).

Ceci montre d’une part l’importance de ce sujet dans notre société et d’autre part, l’implication forte et constante de la profession infirmière pour garantir à cette population, souvent fragile, une meilleure prise en charge à domicile. C’est pourquoi nous souhaitons vivement que des actions de prévention soient nomenclaturées ; pour rendre visible et reconnu ce qui est, à ce jour, invisible et sans perception d’honoraires par la profession infirmière libérale.

 

Quelles seraient selon vous les bases d’un meilleur accompagnement des personnes âgées à domicile ?

En commençant par identifier la photographie santé du patient, ses besoins et en coconstruisant avec les autres professionnels autour de lui, les actions à mettre en œuvre. Convergence Infirmière a toujours défendu la prise en charge holistique des patients. Un patient n’est pas une pathologie, n’est pas un organe. La vieillesse n’est pas une maladie. Le travail en silo n’est pas constructif. Or souvent la prise en charge est cantonnée à un certain nombre d’actes en rapport avec la pathologie du patient. Par exemple, l’état psychologique du patient n’est pas ou très peu pris en compte alors qu’il est primordial si on recherche une alliance thérapeutique. Il faudrait enfin intégrer des actions de prévention et d’éducation à la Nomenclature générale des actes professionnels (NGAP). La perte d’autonomie est progressive et n’est pas forcément inéluctable.

Placer l’IDEL au centre de la prise en charge de la personne âgée à son domicile est primordial.

 

En quoi le rôle des IDEL apparaît-il essentiel dans ce contexte ?

Les IDEL connaissent parfaitement l’environnement du patient. Ils sont formés au raisonnement clinique, à l’évaluation des besoins, à l’observation et ont dans leur rôle propre les compétences nécessaires (rôle de prévention, d’éducation, de coordination et d’organisation et de promotion à la santé). Ils l’ont prouvé lors de la première vague du Covid. L’Etat s’est appuyé sur ces compétences, puisque durent cette période seules les IDEL et quelques médecins se déplaçaient à domicile.

Placer l’IDEL au centre de la prise en charge de la personne âgée à son domicile est primordial. Il faut reconnaitre la consultation infirmière pour permettre à l’infirmier de travailler en autonomie sur l’identification des besoins du patient dans son environnement, en planifiant des actions de soins et/ou de préventions, coconstruites avec le patient et ensuite les évaluer pour soit les clôturer, soit les améliorer ou les poursuivre.

Pour cela, il est nécessaire de reconnaitre le raisonnement clinique infirmier basé sur des diagnostics infirmiers afin de permettre l’évaluation de l’état de santé du patient à l’instant T et son adaptation à son environnement. Par ailleurs, il serait souhaitable de donner aux IDEL le rôle de coordinateurs du domicile. Ce rôle permet au patient d’être et de rester autonome le plus longtemps possible.

 

Quels sont actuellement les principaux freins à leur mission ?

Le diktat médical qui empêche la reconnaissance de la consultation infirmière alors qu’elle n’a rien à voir avec la consultation médicale. L’infirmier prend en charge le malade dans sa maladie et l’accompagne par de l’éducation en santé pour améliorer sa prise en charge, basée sur des diagnostics infirmiers. Le médecin prend en charge la pathologie du patient et élabore le diagnostic médical.

A ce jour, et sauf exception pour l’expérimentation ICOPE, l’IDEL ne peut intervenir au domicile des personnes que sur prescription médicale. Alors que de par notre formation, notre exercice et notre pratique soignante, nous prouvons tous les jours que nous sommes en capacité d’exercer pleinement nos actes et notre diagnostic infirmier.

L’Etat ne reconnait pas le rôle propre infirmier et méconnait le rôle des IDEL. Il est urgent et essentiel de reconnaître tous les rôles du rôle propre et de le rendre autonome.

Certaines prises en charge nécessitent plus de 1 000 passages par an à domicile… Qui connaît mieux que l’IDEL les personnes soignées ?

 

Quelles sont précisément vos attentes et vos propositions dans ce sens ?

Nous appelons à une reconnaissance du rôle de coordinateur, de pivot, de réfèrent de l’IDEL qui peut passer jusqu’à 4 fois par jour chez le patient 365 jours sur 365 ! Certaines prises en charge nécessitent plus de 1 000 passages par an à domicile chez des personnes âgées en perte d’autonomie ! Qui connaît mieux que l’IDEL les personnes soignées ? Que l’Etat reconnaisse ses rôles, qu’il les valorise en créant des forfais de prise en charge. Qu’il permette aux IDEL d’être autonomes,  comme le sont les IDE dans les services qui ont une consultation infirmière reconnue.

Les infirmières scolaires font de la prévention et de l’éducation et sont reconnues dans ces rôles. D’autres pays ont déjà reconnu ces rôles et font confiance aux infirmières.

 

Comment envisagez-vous de faire bouger les choses ?

Ces 2 journées vont permettre aux congressistes de réfléchir à l’apport de la prévention dans leur pratique, changer leur regard sur leur rôle et accompagner au mieux les patients tout au long de leur vieillesse. Il s’agit aussi de déterminer les orientations du syndicat pour les années à venir, dont l’enjeu sera de contenir la croissance des dépenses de soins de longue durée en finançant en priorité des mesures de prévention de la perte d’autonomie. L’OMS prône également ce financement de la prévention, notamment à travers le programme (ICOPE (Integrated Care for Older People).

Le congrès est une étape qui sera suivie très prochainement d’une rencontre et d’une consultation très large des IDEL sur le terrain. Des actions pédagogiques seront mises en place et un retour vers l’Etat, les Parlementaires, etc. afin de les sensibiliser et d’ouvrir les consciences.

 

Betty Mamane, Directrice de la rédaction

 

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

L'IDEL, un acteur essentiel du bien vieillir.

22/09/2022
Accompagnement psychologique, prise en charge et prévention personnalisées, coordination interprofessionnelle ...

Votre application mobile est compatible avec iOS 16 !

19/09/2022
Vous pouvez faire a mise à jour iOS 16 quand vous le souhaitez !

Egalité d'accès aux soins : le HCAAM dégaine ses solutions.

15/09/2022
Prendre à bras le corps la problématique de l’accès aux soins : tel est l’objectif affiché du HCAAM.

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


La jungle du BSI - Avenants 7 & 8.

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention