logiciel de gestion en moov'ment
Service commercial au contact commercial : 02 40 69 94 52 espace client

Des IDEL de première ligne pour répondre aux déserts médicaux.

Déployer dans les territoires des infirmiers libéraux de première ligne. 

Brève rédigée et publiée par Infirmiers.com le 13 Juin 2022. 

Déployer dans les territoires des infirmiers libéraux de première ligne : c'est la proposition que formule la Fédération Nationale des Infirmiers pour améliorer l'accès aux soins non programmés dans les zones sous dotées en médecins.

Passer l’été, et après ? Alors que l’état de l’hôpital, et en particulier des urgences, inquiète l’ensemble des professionnels de santé à l’approche de la période estivale, considérée comme très à risque, poussant le gouvernement à annoncer des mesures rapides, il faut aussi repenser plus largement l’organisation des soins sur le territoire de manière pérenne. Car les déserts médicaux menacent de s’aggraver dans les prochaines années. Pour la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), la réponse à apporter réside notamment dans le recours aux infirmiers libéraux en première ligne.

 

Des infirmiers de première ligne pour limiter le recours aux urgences

Le manque des soignants dans les hôpitaux le manque de médecins en ville mettent en danger l’accès aux soins vitaux et non vitaux, rappelle-t-elle en introduction dans un communiqué. Or, la profession infirmière, par son effectif – 750 000 professionnels, dont 135 000 en ville, estime-t-elle – pourrait jouer un rôle plus opérationnel en première ligne. Concrètement, la FNI propose de mobiliser une équipe constituée d’une infirmière volontaire, d’un ambulancier et/ou d’une aide-soignante qui se chargerait des soins non programmés et des petites urgences sur des bassins de population bien définis (10 000 habitants). L’infirmière serait déclenchée sur appel du SAMU, d’une plateforme de régulation libérale, ou d’une structure de coordination comme les services d’accès aux soins (SAS) et des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS), précise-t-elle, et serait équipée d’un smartphone lui permettant d’échanger avec les médecins référents ou spécialistes, et les urgentistes. Elle pourrait ainsi traiter « trois cas sur quatre », prendrait en charge les petites blessures, telles que brûlures ou entorses, et pathologies courantes, et limiterait ainsi le recours aux urgences.

 

1 solution qui présente plusieurs avantages

Une telle organisation s’accompagnerait d’une formation pour les infirmiers libéraux, ou d’une valorisation des acquis pour les professionnels en exercice depuis au moins 5 ans. En plus d’exister déjà et d’être très efficace chez les sapeurs-pompiers, cette solution serait en outre très supportable pour les finances publiques et ne coûterait pas plus de 18 centimes par jour par habitant des bassins de vie où elle serait déployée, juge la fédération. La FNI n’est pas la première à proposer de recourir aux infirmiers pour pallier le manque de médecins sur les territoires ; la semaine dernière déjà, le SNIIL appelait à s’appuyer sur ces professionnels pour désengorger les urgences.

 

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

Fin des TLA, et après ?

09/08/2022
Le GIE SESAM VITALE a annoncé la fin des lecteurs de carte vitale tels que vous les connaissez.

Avec l'éducation thérapeutique y'a pas de "hic".

04/08/2022
Marre des antigéniques, des antiseptiques, des antitétaniques, des antiallergiques, du didactique, du hiérarchique…? Alors bienvenue dans un autre monde, celui de l’éducation thérapeutique ! 

Le télé-soin infirmier : renforcement du suivi des patients à distance.

02/08/2022
Les soins infirmiers sont en plein essor et l’accès à cette pratique médicale est désormais plus facile grâce aux nouvelles technologies.

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


La jungle du BSI - Avenants 7 & 8.

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention