Aider les infirmier·e·s à gagner du temps et soigner leurs patients

NGAP : l'enfer des actes hors nomenclature.

Nous avons tous et toutes croisé sur notre route des actes non facturables à la CPAM. 

ngap IDEL

Nos bibles

J’ai trouvé deux livres saints lors de mon voyage vers le Styx.

  • Le Code de Santé Publique (CSP)
  • La Nomenclature Générale des Actes Professionnels (NGAP)

Le premier décrit en nous délivrant, non pas du mal, des listes d’actes relevant de notre rôle propre, de notre rôle sur prescription et de notre rôle sur prescription encadré par un médecin.

C’est notre décret de compétence ; créé en 1953 il évolue régulièrement, lentement mais sûrement.

Le deuxième grimoire réédité en 2005 (1972), la NGAP, peut paraître plus obscure tant son langage est particulier. Il est d’ailleurs dit, que seuls les initiés arrivent à le traduire.

Il nous donne la possibilité de facturer à nos caisses d’assurance maladie des soins avec une codification particulière.

Vous l’aurez compris, les actes infirmiers HN sont donc tout ce qui est dans notre décret de compétence mais pas dans notre nomenclature.

 

Nos démons du quotidien

Vade Retro Satanas avec tes ordonnances illisibles ou non !

Nous garderons à l’esprit, sain ou pas, que le médecin prescrit des soins infirmiers qu’il estime médicalement nécessaires.

A nous de savoir décrypter ce qui relève du remboursement aux caisses ou du règlement par le patient.

Mea Culpa, il y a aussi ces ordonnances « bon pour sortir le chien, ouvrir les volets, monter le courrier, préparer le repas …). De vraies pépites de rire jaune où il est compliqué d’expliquer que ce n’est pas parce que c’est prescrit par le saint patron, que l’infirmière (er) doit s’exécuter.

De la même manière, nous gardons la tête sur les épaules face à certaines demandes des patients ou de leur entourage.

 

Nos tentations sont grandes

Vous connaissez tous et toutes l’expression « l’enfer est pavé de bonnes intentions ».

Ces petits mensonges pour contourner ces prises en charges non remboursables.

Vous savez ces ordonnances pour pansements quotidiens, soins de dépendance etc. …

Allons nul n’est dupe de ces pratiques et souvenez-vous que dame CPAM veille sur ses ouailles et son portefeuille.

 

Pénitence et sentence

Mettre le doigt dans cet engrenage peut faire très mal.

 

  • En premier lieu, parce qu’il est compliqué de sortir de ce cercle infernal

face aux prescripteurs et surtout vis-à-vis des patients et de l’entourage.

Et oui si tu l’as fait une fois c’est que tu peux le refaire et même plus.

 

  • Deuxièmement, ce petit contournement n’engage pas que vous mais

aussi vos confrères et consœurs.

Qui n’a pas entendu « mais je n’ai jamais eu de problèmes avec l’autre cabinet » ou « pourtant il ou elle le faisait » « vous êtes bien les premiers à me dire que mon ordonnance… ».

 

  • Et surtout, les yeux des saints payeurs vous surveillent et une fois dans le

viseur….

Les courriers d’indus, les contrôles, les commissions des pénalités, paritaires voir les tribunaux, peuvent sonner à votre porte et faire pleurer dans les chaumières. Là, ce n’est pas que votre doigt qui risque d’être broyé, mais bel et bien votre âme.

Faute ou fraude ce sera compliqué pour vous de justifier.

 

Sept péchés capitaux et même un peu plus

Petite liste non exhaustive, des principaux actes à bannir de vos remboursements sécu.

 

  1. Retrait de l’alimentation entérale ou intervention hors passage
  2. Distribution de thérapeutique sans notion de troubles psychiatriques ou de troubles cognitifs
  3. Préparation de semainier
  4. Instillation de traitement oculaire ou auditif
  5. Bas, chaussettes et manchon de compression
  6. Constantes (pouls-TA- SAT- température- glycémie- poids…)
  7. Pose de capteur Freestyle
  8. Soins de sonde urinaire
  9. Application de crème non médicamenteuse
  10. Retrait de dispositifs médicaux après un constat de décès
  11. Pose et dépose d’attelle
  12. Soins esthétiques réalisés à l’étranger
  13. Par superstition je m’arrêterai là

 

Rédemption et droit chemin

J’ai conscience que notre empathie, notre dévouement et ces croyances qui nous collent à la peau, peuvent être de très mauvais conseils.

 C’est pourquoi, telle une diablesse je viens vous susurrer quelques pistes qui pourront peut-être vous aider.

 

  • Ami 1 et ses 15 passages lors de la mise en place ou la modification d’une thérapeutique
  • Ais 3.1 et sa mise en œuvre d’un programme d’aide personnalisée en vue d’insérer ou de maintenir le patient dans son cadre de vie, pendant lequel l’infirmier l’aide à accomplir les actes quotidiens de la vie, éduque son entourage ou organise le relais avec les travailleurs sociaux
  • Ais 4 pour une séance hebdomadaire de surveillance clinique infirmière et de prévention
  • Devis et facture
  • Formation de gestion de l’agressivité des patients et de l’entourage
  • Formation NGAP présentielleNGAP classe virtuelle ou NGAP E-learning

 

 

Hélène FERRAND

IDEL

Formatrice NGAP

Une info, une démo, un devis ?

Contactez-nous maintenant !
×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

L'ordre infirmier plaide pour l'évolution de la profession infirmière.

25/11/2022
Transfert de compétences, accès direct, et révision du décret d'actes.

Avenant 9 : modalités de rémunération et de télésoin précisées dans un avis.

22/11/2022
L’avis sur l’avenant 9, signé en juillet 2022 et qui modifie les modalités de rémunération des infirmiers en pratique avancée, est paru dans le Journal Officiel du 18 novembre 2022.

IPA : l'expérimentation de la primo-prescription débute en 2023.

18/11/2022
Les détails de la mise en œuvre ont été présentés par la Direction générale de l’offre de soins (DGOS).

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


Les IPA libérales : une "solution" ?

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention