logiciel de gestion en moov'ment
Service commercial au contact commercial : 02 40 69 94 52 espace client

Le "salaire" en libéral ?

Revenons sur les fondamentaux pour savoir de quoi on parle.

 

AÏE !!! Mais arrêtez de me parler de SALAIRE lorsque vous projetez de vous installer en libéral, ou pire après quelques années d’exercice !!

Revenons sur les fondamentaux pour savoir de quoi on parle :

  • salaire : le salaire est le paiement du travail convenu entre un salarié et son employeur (source Insee) ;
  • revenu d’activité : un revenu d’activité est la rémunération perçue par un individu en échange de l’activité qu’il exerce à titre personnel (source Wikipédia).

Lorsque vous travaillez en libéral vous êtes un travailleur indépendant, vous n’avez pas d’employeur, vous êtes ce qu’on appelle un TNSLe TNS est un Travailleur Non Salarié. Par conséquent, vous percevez un revenu d’activité, et non un salaire.

Ça à l’air (Oh le jeu de mots ;-)) de rien comme ça, mais ce n’est pas du tout la même chose …

Un salaire, par exemple, vous donne le droit à des allocations chômage si vous vous retrouvez sans emploi. En libéral vous n’aurez pas cet avantage : vous arrêtez votre activité ? Peau de banane, walou, nada, niet, vous aurez juste le droit à un mouchoir pour pleurer.

Un salaire vous donne le droit à une prise en charge de votre arrêt de travail avec peu de jours carence. En libéral, votre protecteur (la CARPIMKO) ne vous versera des indemnités journalières qu’à partir du 4ème mois d’arrêt !!! Les 3 premiers mois, comptez sur vos économies ou sur prévoyance privée si vous êtes en arrêt maladie.

Un salaire donne droit à d’autres avantages, comme le supplément familial de traitement pour vos enfants (dans le public) ou encore à une retraite que vous pourrez prendre à taux plein 5 ans avant vos confrères libéraux (oui, tout le monde le sait, IDEL c’est un métier reposant, nous pouvons envisager de travailler jusqu’à 67 ans sans problème !).

Oui alors c’est bien beau tout ça Cédric, mais comment ça fonctionne pour un(e) infirmier(e) libéral(e), qu’est ce qu’on a comme revenu, comment on le calcule ?

Une réponse : en libéral, rien n’est certain. Aujourd’hui vous pouvez faire un bon mois, le mois d’après ça peut être la cata (décès en série, installation d’un cabinet à coté de chez vous…). Travailler en libéral nécessite d’être toujours actif, et de se projeter sur l’année, de ne pas se reposer sur ses lauriers et de ne pas flamber sa monnaie. Avant de vous parler des revenus libéraux, retenez une chose : SOYEZ PREVOYANTS. Il est d’usage de dire qu’il faut garder 50% de ce que l’on gagne sur le compte professionnel, c’est un peu exagéré si on se réfère aux charges réelles des IDEL. Cependant, c’est un conseil que je donne aussi. Je suis en moyenne à 36% de charges professionnelles (toutes dépenses pro confondues), mais lorsque vous aurez fait une bonne année, l’URSSAF et la CARPIMKO vous demanderont leur part l’année suivante et vous serez content d’avoir gardé vos 50%.

 Bon alors, soyons clair : il y a quand même des avantages à s’installer en libéral ! Tout d’abord plus de hiérarchie, de pression des supérieurs, vous devenez IN-DÉ-PEN-DANT et ça c’est vraiment chouette ! Après 16 années de libéral, je n’imagine pas une seconde retourner dans un service.

Dans l’ordre comment ça se passe ?

Vous faites des soins

Vous encaissez.

Vous avez désormais votre premier CA (chiffre d’affaire).

Les premières charges tombent, certaines mensuellement, d’autres ponctuellement.

Par exemple, vous allez devoir payer l’URSSAF et la CARPIMKO, la maintenance de votre logiciel, la location de votre TLA (lecteur de carte vitale), le CET (ancienne taxe pro)… Mais vous pourrez aussi déduire (dans certaines conditions) votre mutuelle et celle de vos enfants, une prévoyance privée pour vos arrêts maladie, un épargne retraite (dans certaines conditions), votre forfait téléphonique, l’achat d’un téléphone, d’un ordinateur, d’une cafetière (pour le cabinet hein !?), le forfait internet, etc etc…(tout ce qui a un rapport avec votre activité).

Les plus pressés d’entre vous me diront :  bon facile on enlève les charge du CA et on obtient notre revenu… Je vous ai vu venir les petits malins 🙂

OUI mais NON : pour le moment versez vous 50% de ce que vous avez encaissé sur le compte pro vers votre compte personnel, vous n’avez pas encore une idée précise de vos revenus.

Ce n’est qu’après le 31/12 que vous (si vous faites vous même votre compta) ou votre expert comptable allez pouvoir calculer votre REVENU D’ACTIVITÉ, qui correspondra à votre revenu imposable. Vous allez donc reprendre l’ensemble de vos encaissements de l’année, déduire toutes vos charges (attention, certaines ne sont pas totalement déductibles, comme une part de CSG par exemple) et vous obtiendrez le sésame, le chiffre tant attendu toute l’année.

Oui mais combien je vais gagner en libéral ?

Il serait vraiment malhonnête de vous donner une réponse précise, car tout dépend du volume d’actes que vous allez réaliser, du nombre de jours que vous travaillerez, de vos charges, etc…

Selon le rapport de la Cour des Comptes, le revenu  moyen des IDEL en 2012 était de 51150€ (source: https://www.senat.fr/rap/r13-699/r13-6991.pdf ).

Attention, il existe cependant de très grandes disparités entre IDEL : certaines travaillent quelques jours par mois, d’autre 10 à 15 jours, mais certaines travaillent pratiquement 30 jours par mois. Vos revenus varieront en fonction de votre nombre de jours sur le terrain (non non je vous jure, tout le travail administratif ce n’est pas payé).

vous pourrez en apprendre plus sur les CA des IDEL, et les caractéristiques du travail  libéral en lisant l’étude réalisée par mes-debuts-idel.fr en 2018 auprès de 750 IDEL. http://www.logicmax.com/telechargements/welcome-pack/ETUDE-idel-2019-(version-sept-2019).pdf )

Attention, en libéral vous gagnerez surement plus qu’en étant salarié, mais si vous calculez votre taux horaire, vous allez prendre peur (les femmes de ménage indépendantes en CESU gagnent mieux que nous !!). En gros, c’est comme disait l’autre : travaillez plus pour gagner plus… En libéral, il ne faut pas compter ses heures. Je travaille 15 jours par mois, mais je fais largement plus d’heures qu’un temps plein à l’hôpital….

Mais quel bonheur d’être libre !

 

N'oubliez pas que toutes les équipes d'Infimax sont présentes pendant les horaires habituels d'ouverture (du Lundi au Vendredi, de 9 h à 18 h), et sont disponibles par mail, tchat ou téléphone.

Découvrez nos offres et services sur Infimax.fr.

Nous sommes également présents sur Facebook et LinkedIn !

Application mobile : donnez votre avis sur le PlayStore / l'AppStore !

En savoir plus sur le logiciel

×

Nos clients en parlent mieux que nous

1 / 30

fil de l'actualité

Les dernières actualités

Les CPTS en pratique, quel mode de fonctionnement pour quels enjeux ?

11/05/2021
Renforcer la coordination des acteurs de santé en médecine de ville sur les territoires afin de faciliter l’accès aux soins pour les patients, c’est le principe au cœur des CPTS.

Logicmax fête ses 30 ans !

07/05/2021
En 30 ans, l’entreprise a beaucoup grandi, et aujourd'hui nous comptons <strong>50 collaborateurs.trices !</strong> Notre priorité est de simplifier votre quotidien et nous sommes <strong>heureux </strong>de vous accompagner.

BSI : les discussions reprennent, doucement.

05/05/2021
La dernière convention infirmière prévoyait que le BSI fasse l’objet d’un réexamen par les partenaires.

RECEVEZ PAR MAIL LES DERNIERES NEWS
DU SECTEUR

INSCRIPTION EN LIGNE
spacer


IDEL et vaccination anti-COVID.

blog_cecilio
spacer


Bien gérer sa facturation, pour mieux dormir !

blog_cedric
option de parrainage

Parrainage

Pour parrainer un confrère, c'est facile ! Transmettez les coordonnées et la profession de votre filleul à votre conseiller Logicmax. Dès que votre filleul devient client de Logicmax, vous recevrez votre carte cadeau sous quelques jours !

aide & téléintervention

Notre service technique est à votre disposition. Les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Un conseiller prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct...

Vous êtes déjà client ?

Parrainez vos confrères / consoeurs

Pour parrainer un.e confrère.soeur, c'est facile :

1/ Indiquez les coordonnées et la profession de votre filleul.e
2/ Un.e conseiller.e Infimax va contacter votre filleul.e
3/ Dès que votre filleul.e devient client.e d'Infimax, vous recevrez un mail avec un code d'activation de votre carte cadeau !

Vous :

:
:
:

Filleul :

:
:
:
Parrainez vos confrères / consoeurs et recevez un chèque cadeau

Aide et Téléintervention


Toujours à la recherche de solutions novatrices, les téléservices Logicmax sont accessibles en toute sécurité de manière simple. Ils vous aident à poursuivre vos consultations sans perdre de temps.

Qu’est-ce que la téléintervention ?

C’est très simple : un conseiller Logicmax prend alors le contrôle à distance de votre ordinateur. Il voit votre écran et utilise votre curseur. Il peut ainsi installer et paramétrer votre logiciel, ou répondre à toutes vos questions en direct, tout cela avec un outil hautement sécurisé (cryptage à 256 Bits, la plus haute norme de sécurisation des échanges sur le WEB) et uniquement après votre validation.

Accéder à la téléintervention