en partenariat avec infimax

la chronique de cédric

Hop là, je vous vois venir… attention, ici je ne polémiquerai pas sur l’éternel sujet MAC contre PC. On pourra le faire sur le forum si vous le souhaitez :-)

jeune des années 80 D’ailleurs, actuellement utilisateur MAC, je viens moi même du « monde » PC dans lequel j’ai été baigné bien avant la démocratisation de l’informatique en 1995. J’ai eu la chance d’avoir un père qui avait un ordinateur portable pour son boulot… c’était en 1990, à l’époque il était vraiment rare d’avoir un ordinateur chez soi. J’ai pu jouer des heures au premier épisode de Prince of persia en 2D! A cette époque on parlait et on vivait avec les commandes DOS pour faire fonctionner l’ordinateur, on programmait aussi (en langage Basic notamment). Premier PC fixe pour la maison assemblé par le paternel en 1993. De mon coté j’ai assemblé mon premier PC en 1998 lorsque j’étais en IFSI. Vous vous en doutez, je n’avais donc pas de difficulté particulières pour l’utilisation en profondeur du PC… Et en 2000, achat de mon premier MAC G4: une révélation. Il a fallu s’habituer à un nouvel OS, une autre façon de travailler sur un ordinateur…. mais j’ai été rapidement déconcerté par la facilité d’utilisation de la machine au quotidien. On prend vite l’habitude de travailler avec des outils plus simples. Je vous passe la suite et les détails, j’en suis aujourd’hui à mon 3ème mac (IMAC 27'') et j’ai de plus en plus de mal à retourner sur PC lorsqu’un patient ou la famille me demande de l’aide (et ce malgré les derniers windows optimisés). Aujourd’hui le seul frein pour moi est le tarif de la machine, mais la simplicité d’utilisation au quotidien fait pencher la balance!
Etant donc équipé d’un MAC, lorsque j’ai commencé à travailler à domicile en 2004, je ne savais pas où chercher pour trouver un logiciel compatible, alors j’ai suivi les collègues et suis parti sur PC et j’ai acheté un logiciel de gestion PC... 3 ans plus tard je change de logiciel, décide de reprendre un MAC et d’installer un émulateur PC pour faire fonctionner le logiciel infirmier PC. Bien évidemment, l’éditeur n’ayant pas développé son logiciel pour cette plateforme, je suis heurté à nombre de problèmes qui sont parfois difficiles à résoudre et l’éditeur n’est pas à mon écoute, les MAC en gros.... il s’en fout!


temoignageEn 2009, je parcours le web, épluche la liste des logiciels infirmiers pour MAC agréés sésame vital, et en trouve un, et un seul à l’époque. Premiers contacts, devis, et rapidement le logiciel est sur mon ordi. Quelle joie de découvrir un logiciel développé pour MAC sans avoir la contrainte d’installer windows sur un émulateur! Tout me parait désormais plus simple, en plus la hotline est MAC et PC « friendly » , tout fonctionne à merveille, le TLA est reconnu en USB, les télétransmissions se passent bien... en quelques jours le logiciel est adopté (cela fait 8 ans que ça dure).


En 17 années d’utilisation d’ordinateurs Macintosh, je n’ai jamais été vraiment gêné par le soit disant manque de compatibilité et l’absence de logiciels équivalents. J’ai toujours pu continuer à utiliser les mêmes logiciels que sur PC (ou leur équivalent) que ce soit pour du montage et encodage video, MAO, jeux etc... Cette compatibilité s’est grandement améliorée avec l’apparition des premiers processeurs Intel dans les ordinateurs Apple en 2006.


Outre le fait de pouvoir travailler ou se divertir facilement avec un Mac, n’oublions pas que le principal sujet qui nous intéresse aujourd’hui est de travailler avec un logiciel de gestion infirmier sur nos MAC favoris. Le seul moyen de trouver chaussure à son pied est de se renseigner directement auprès du GIE SESAM VITALE l’organisme d’homologation des logiciels de télétransmission. Attention tout de même dans la liste de logiciels compatibles MAC que vous allez obtenir, prenez soin d’appeler les services commerciaux de chaque éditeurs afin de vous assurer que le logiciel en question est bien développé spécifiquement pour MAC et dispose d’une hotline formée à l’utilisation sur MAC.


emulateursRefusez de conclure avec un éditeur qui dira que son logiciel est compatible alors que vous serez au final contraints d’installer un émulateur avec Windows pour le faire fonctionner. Méfiez vous aussi des offres se disant compatibles MAC et qui sont en fait des logiciels en ligne (impossibilité totale de travailler en cas de coupure internet, de plus posez vous la question d’où sont hébergées vos données en travaillant ainsi: l’hébergement de vos données doit impérativement être confiée à un hébergeur de données de santé agréé, c’est quelque chose d’obligatoire, mais pas forcément respecté par tous les professionnels du secteur.


Aujourd’hui:

  • travailler sur MAC c’est possible!
  • une hotline qui maitrise l’utilisation du MAC ça existe!
  • vos données stockées chez un hébergeur de données de santé agréé bien évidemment!
  • vos collègues travaillent sur PC? pas de problème!




Faites comme moi, gardez votre MAC !

Vous souhaitez réagir sur ce billet ?
Suivez moi sur mon forum !

blog_cedric

Vous souhaitez en savoir plus sur moi ?
Consultez ma page de présentation !

Profil Cédric

en partenariat avec infimax